Volcan Arenal

Oui donc vous l’aurez compris, notre arrivée à La Fortuna fu chaotique.

J’avais réservé, il y longtemps, un super hôtel, pile en face du volcan Arenal. Le truc un peu de fou, l’hôtel un peu plus cher que les autres, accessible qu’en voiture (justement parce qu’on avait une voiture !) avec une chambre «  private batherrom / volcano view ( un truc de luxe la private bathroom !!!). J’étais donc, encore une fois, hyper impatiente d’y arriver, pour voir si ce que j’avais réservé valais le coup comme je l’espérais.

Le coup de la zipline à Montverde nous a donc mis en retard sur la route pour cet hôtel. Normalement, on avait 3h de route, avec pas mal de piste.

On part donc a 15h de l’aprem, sous une pluie battante et un «  welcome to the rainning saison in Costa Rica » par notre hôte.

Déjà, il nous faut bien 2h de piste pour rejoindre la route goudronnée, celle qui doit ensuite contournée tout le lac Arenal. On pense ensuite avoir un moment de repis sur cette route goudronnée, mais… en fait elle est horrible, hyper sinueuse, limite, on fait 500mètres pour les refaire à l’envers. Le lac nous paraît immense, la nuit commence à tomber et la pluie ne s’arrête pas…

Là, on commence un peu à stresser…

Il faut quand même s’imaginer qu’on est au millieu du Costa Rica, les bords du lac ne sont pas du tout habité : Il n’y a juste personne, pas de village, juste une route sinueuse que l’on perçoit à peine avec nos petits phares de notre petite voiture. Rajoutez à ça des nids de poules, impossible à voir car rempli d’eau. On s’est donc fait des grosses frayeurs, ou j’ai carrément vu pierre sautée de son siège et toucher le plafond de la voiture ! ou passer un peu trop près du bord de la route et se prendre une grosse gerbe d’eau.

On a d’ailleurs repris cette route le surlendemain, de jour, et on a encore plus flippé en voyant les éboulements le terrain…

Bref, après une heure à 40km/h, on arrive enfin à l’intersection de l’hotel ! Plus que.. 5km de piste ! il est déjà 18h. Et là, une pluie monstrueuse, des éclaires de partout, des nids de poules, des passages sous les eaux, une esquive d’arbre tombé…le tout à 25km/h.

On est crevé, on en a marre (pierre encore plus, c’est lui qui conduit).

Après 20 minutes, plus que UN kilometre !

Quand soudain, une rivière.

Pierre pile. On commence à s’embrouiller : lui veut traverser, voir avec un bâton la profondeur de la rivière, et pour moi (qui ai lu plein de truc sur les forums) hors de question d’essayer de traverser.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
On passe? On passe pas ?

On fait quoi ? On dors ou ? On perds notre réservation de notre hôtel de ouf à 90euros ?

On essaie d’appeler, pas de réseau.

On est comme dans un film, pris au piège !

On reprend la route en sens inverse pour essayer d’appeler à partir d’un autre hôtel.

Re-vingt minute de piste sous la pluie à 25km/h.

L’hôtel le plus proche est un truc de luxe avec bain source d’eau chaude (je vous raconte pas comme j’avas envie de dire F***k et de me faire une super suite à 200euros !)

On appelle l’hôtel qui nous dit «  pas de problème, attendez 5min devant la rivière, elle va vite redescendre ! Sinon, on vous facture quand même les 90euros ! »

Ok, donc on re-re-fait les 20mins de piste à 25km/h.

On en peux plus de la piste (enfin, du lit de rivière asséché plutôt).

Il est presque 20h.

P’tin, le mec avait raison, la rivière est retournée sagement dans son lit et ne déborde plus.

On passe le petit pont.

Pfff l’hôtel était juste 500mètre après.

 

Le lendemain, réveillé à 6h.

Tient, si on allait jeter un coup d’œil par le balcon, voir si on le voit, ce fameux volcan.

Ben tient, prend ça :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le volcan Arenal au petit matin
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
brume dans la forêt

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le soleil se lève

EN plus, tous les matins, l’hôtel organise une ballade avec guide de 2h, à travers la propriété. Il nous explique les plantes, l’histoire du volcan, les animaux. Il y a même une cascade ! C’est très intéressant.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Notre Guide Edouardo !

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Avant, les gens pensaient que le volcan était juste une montagne. Ils avaient donc construit leurs maisons tout autour, champs, bétails etc… Ils n’ont donc rien compris quand le volcan a fait éruption en ….. il y a eu plus de …. Mort. Ils ont ensuite reconstruit leur village plus bas, dans la vallée, et quelques année plus tard, un barrage a été crée, créant ainsi le lac Arenal et engloutissant leur village. Cette génération a donc vu 2 fois son village disparaître….

Comme d’habitude au Costa Rica, on a aussi vu plein de plantes et d’animaux bizarres !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
le petit truc en boule au milieu, c’est bien un serpent !
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Plante carnivore, et c’est pas la version qu’on trouve à Truffaut !
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Papillon militaire
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La fameuse dinde sauvage

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Vu sur le lac Arenal

 

Après cette visite, on est parti ce faire une journée dans l’un des plus grand bain de source d’eau chaude du monde (sisi) : 18 bassins, à des températures différentes avec même des tobogans.

Bon ben autant vous dire qu’on s’est régalé ! On y est resté de 11H à … 18h !

Il y avait des cascades partout, des bars dans l’eau, des rochers pour se reposer… le tout avec vu sur le volcan !

( on n’a aucune photos à vous mettre, on a pris des photos d’internet!)

218Capture d’écran 2015-12-26 à 10.07.50Capture d’écran 2015-12-26 à 10.07.27Capture d’écran 2015-12-26 à 10.06.54Capture d’écran 2015-12-26 à 10.06.17

Le lendemain, on a repris la route pour aller voir la cascade Celeste, perdu dans un parc national au nord. LA cascade était joli, mais le parc nat. Petit ( 1 sentier de 2h…). On a un peu regretté d’avoir fait autant de route pour ne voir que ça…

Mais bon, la cascade est sympa quand même. La légende raconte que Dieux, après avoir peint le ciel, aurait nettoyé ces pinceaux dans cette rivière. ^^

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
encore un autre paysage Costa Ricain
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Bon chance

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
enfin, la Cascade Rio Celeste

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Notre road trip au Costa Rica est fini… on rend la voiture le lendemain à Libéria, pour ensuite prendre un bus pour le Nicaragua.

Pour tout vous avouer, on a un peu peur de rendre la voiture… fini la tranquillité de pouvoir partir ou tu veux quand tu veux, maintenant, il va falloir galérer en bus et tout le temps porter nos sacs. On se met a rêver d’un long trip en voiture dans toute l’Amérique… Une prochaine fois peut être !

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s