Pérou et la Vallée Sacrée

Notre itinéraire pour démarrer l’Amérique du sud a été chamboulé par El Nino. En ce renseignant via le site du ministère des affaires étrangères, on apprend que plusieurs départements sont déjà en alerte orange et qu’ils s’attendent à une année particulièrement forte en pluie. Du coup, on se pose la question d’aller au Pérou, réputé pour ses glissements de terrain. En plus, on est bien au Mexique, et quelques semaines de plus ne nous dérangeraient pas du tout! On pense même à carrément enlever le Pérou /Bolivie et pourquoi pas, aller directement au Brésil, ou à Santiago ou Buenos aires.On n’a pas trop envie de parcourir ce pays sous la pluie. Et comme il est facile d’accès depuis la France, on pourra toujours y retourner plus tard. Autant se donner plus de temps pour de plus grands pays comme le Chili ou l’Argentine. C’est plutôt pas mal ce sentiment de savoir que tu peux aller où tu veux… On demande à Zip World, en charge de tout nos billets, mais les prix pour le Brésil son excessifs, plus de 300 euros par personne. Et puis, faire un tour du monde sans Machu Pichu… ce n est pas vraiment un tour du monde. On prépare donc le plan suivant : 1 semaine au Pérou , pour ne pas changer notre vol déjà prévu, mais on se rajoute un autre: lima /Santiago (pas prévu) pour 130 euros. On tâtera le terrain au Pérou, quite à décaler la date pour le vol de Santiago.

5 petites heures suffisent pour arriver à Lima, la capitale du Pérou, une clin d’oeuil comparé à toutes nos heures de bus!!

On arrive à Lima de nuit: taxi, hostel, dodo direct. Le lendemain, on se renseigne pour aller à Cuzco en bus. C est 26h de voyage…oh nonnn… je regarde les vols, on sait jamais… et là, miracle, un vol, pour le soir même à 70 euros!!! Un regard suffit à nous decider! En plus, ça nous fait gagner un temps monstre sur notre petite semaine. On refait nos bagages et on fille à l aéroport.

Entre temps j’apprends que, souvent, ces vols sont annulés pour cause de mauvais temps à Cuzco, voire ils font demi tour s’ils ne peuvent pas atterrir. Mon imagination florissante ne fait qu’un bond, et c’est terrorisée que j’arrive à l’aéroport. Pierre essaie de me rassurer mais à l’enregistrement, on nous confirme bien que c’est possible que l’avion soit annulé, comme le matin même. Je me demande bien qu’est ce qui peut faire qu’un avion ne puisse pas atterrir… ca doit être un truc terrible!!! Je suis complètement paniquée. Et comme à chaque fois que je suis paniquée, le vol se passe à merveille, on atterri tout en souplesse.

12548967_912889352099993_6741856477559920261_n

Je passe donc en mode euphorie, p’tin on a survécu et on est à Cuzco!!

Au Pérou!!!

A nous le Pisco sour, les lamas, les écharpes en alpaga et les ruines Incas!! Pour fêter ça, on va dans un restaurant recommandé par le LP. Tout le monde ne dit que du bien de la gastronomie Peruvienne. On va voir ça!
Je commande un ceviche direct! Et pierre des coquilles St jacques. Un délice. On enchaine avec un alpaga et un cochon d’inde (Cuy) ! Que des spécialités!

Un Pisco sour, et me voilà déjà complètement pompette !! N’oublions pas que Cuzco est à 5000 mètres d’altitude! Quelle soirée mes amis, quelle soirée!

12565461_912889205433341_2570865080221541798_n

La place de Las Armas ( toutes les places principales des villes s appellent comme ça) est super mignonne, il y a plein de petites boutiques qui m’ont l’air ma foi, fort attrayante!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
plaza de las armas
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
plaza de las armas

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Seul petit bémol, ici les check-out des hotels se font à 9h! C’est assez relou quand on n’a pas prévu de parcours. On passe la journée du lendemain à planifier notre trip Machu Pichu. En fait, c’est quand même assez compliqué, si tu ne veux pas prendre un tour « préfabriqué ».
On peut avoir access au MP uniquement à partir d’une ville : Agua Caliente, qui elle même, n’est accessible qu’en train. De là, trois solutions s’offrent aux voyageurs :

–>la première, la plus chère est de prendre le train directement depuis Cuzco.

–>La deuxième, moins chère,  consiste a prendre un collectivo (petit bus) jusqu’à Ollantaytambo puis de prendre le train.

–>La dernière, la moins chère, est de prendre un bus jusqu’à Electrica (derrière le MP) et de marcher le long de la voie ferré pendant 2h.

Prendre ce fameux train nous disait bien, on a donc opté pour la deuxième solution. Reste à savoir s’il y avait encore de la place!  On s’est donc efforcé dans la même journée, de prendre le billet de train, pour le lendemain, trouver un hotel pour le soir même à Olligambo ainsi que le fameux sésame d’entrée pour le MP avec la montée de la « Montagna », car le Huayna Pichu était complet. Et pour finir, un hotel à Agua Caliente pour notre retour du MP et le train retour. Tout un programme! On a ensuite pris un collectivo est on a fillé à Ollantaytambo. Ce petit village n’est qu’une étape pour les voyageurs. Pourtant c’est assez mignon et il y a pas mal de chose à faire aux alentours. Sur le chemin, on a vu des paysages sublimes, entre montagnes, vallées et lamas bien sur!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
marché en périphérie de la ville

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Enfant et lama qui tient la pose!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
trooop choupiii
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Ollig

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bref, en tout cas, nous y sommes restés qu’une nuit, et c’est à 6h du matin que l’on part pour prendre le train.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
AU départ du train pour le Machu Pichu

Au début, c’est la nuit, on ne voit rien, puis petit à petit, on se rend compte que l’on est dans une vallée, entouré de montagne et qu’un ruisseau (un torrent plutôt) et juste sous les rails. C’est magnifique! En plus, on a un petit déjeuné de servis, et de grandes vitres pour admirer le paysage. On est au top.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
la vallée sacrée
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
la rivière en furie

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
on aperçoit déjà d’autres ruines

Le train arrive dans la ville d’Agua Caliente 1h30 plus tard, les terrasses des restos sont à même le quai!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
arrivée à Agua Caliente, ou Machu Pichu Pueblo

Il est 8h, il y a beaucoup de nuages, et il pleuviotte… on est un peu dégoutés mais on nous a souvent dit qu’au MP, le temps pouvait changer en 1/2h. On monte dans la petite navette qui nous amènera au porte de la ruine Inca.
On y est enfiiiiin !! Comme nous n’avons pris aucun guide au Mexique et que nous l’avons regretté on en prend un, pour 1h30. Je dirais que c’est limite indispensable pour vraiment comprendre le site.

La brume persiste, et on arrive sur le site dans un nuage. On ne voit pas les montagnes autours, on ne voit que les ruines. Mais ça a déjà un charme dingue.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’on ne sait pas grand chose à propos du Machu Pichu! Ahahah! Ce qu’on sait, c’est que ce n’était pas une ville, mais sûrement un site cérémoniel. On sait aussi qu’il était toujours en construction, c’est à dire qu’il n’a jamais été terminé. Les terrasses qu’on croit effondrées ne sont en fait pas encore construite. Le système de construction des Incas était tellement performant qu’il est impossible qu’un mur ait pu tomber!

Les terrasses étaient destinées aux cultures. Elles sont construites afin de créer un véritable système de drainage, et utiliser l’eau de pluie au maximum. Chaque terrasses à plusieurs couche de sédiments différents. C’est pourquoi les touristes ne sont pas autorisée à marcher sur toutes les terrasses, cela tasserait la terre et tout le système s’effondrerait.
Les maisons avec fenêtre n’étaient pas des habitations, mais des gardes mangés. En effet, comme il fait souvent froid, et que les fenêtres sont orientées face au vent, ces pièces servaient de « frigo ».

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les maisons sont sans fenêtres et leur qualité de constructions depend de leur fonction. Par qualité, j’entends la découpe des pierres, qui peut être exceptionnelle. Le guide nous apprend qu’il n’avait aucun outil, et qu’il faisait tout en pierre pour plus de longévité (même les escaliers sont taillés dans la pierre).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Afin de tailler les pierres, ils utilisaient uniquement des bouts de bois qu’ils inséraient dans des failles de la pierre. Un peu d’eau, et le bois gonflait et cassait la pierre.

On retrouve sur le site, la carrière avec toutes les pierres.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour les temples, les pierres étaient taillées à la perfection; on ne peut pas insérer une feuille de papier entre, c’est incroyable!! Je vous laisse admirer:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
mur pour la maison du roi, pas mal mais pas au top non plus
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
voilà, là, c’est pour le temple
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
rien n’a bougé

On reconnait les appartements du roi Incas à la  qualité de pierre. Uniquement la partie basse, le reste est caché par le toit, en chaume.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
appartement du roi
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
technique d’attache du toit

Le temple du soleil est construit avec deux fenêtres, enfin deux ouvertures directement orientées face au soleil pour le solstice d’été et d’hiver.

On apprend ensuite qu’il y avait certes des sacrifices, mais le plus souvent de lama. Les sacrifices humains étaient peu courants. Le roi choisissait une femme enceinte, elle avait ensuite le droit de vivre avec la cour du roi. L’enfant était dédié au sacrifice et était préparé dès son enfance à cette épreuve….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

On a découvert à l’intérieur d’un temple de nombreux object précieux fait en pierre de pays étrangers, les plus loins venant d’Argentine. On sait à present que l’empire Inca s’étendait de Colombie à l’Argentine.

Une autre partie du site est consacrée aux écoles. Les hommes apprenaient l’astronomie grâce à une technique assez ouf! Typiquement le truc où, sans guide, tu te dis  » c est quoi cette flaque? » .

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
une flaque d’eau?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Voici le premier outils d’observation des étoiles! En effet, à l’abris du vent, la flaque reflette parfaitement le ciel étoilé. On peut ainsi plus facilement analyser les étoiles. Ils sont bons ces Incas quand même hein!!
Pour certaines femmes, l’école, c’était moins cool: elles s’entrainaient à suivre le soleil au creux de leur mains toute la journée… sympas.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Pierre avec notre guide
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
le temps d’une seconde, on aperçoit la vallée en contrebas

 

Bref, là ou on a eu de la chance, c’est pendant l’invasion Espagnole, les habitants on caché cette cité en détruisant tous les ponts menant au Machu Pichu. Ainsi, ce fut la seule cité non découverte et non détruite.

A 10h, notre tour est fini, on remercie notre guide et on file à l’entrée du treck de la montagne Machu Pichu (dernière info, Machu signifie vieux et Huayna jeune). Là, on voit : 2h de montée, dénivelé 1200 mètres.
Ok.
En fait on l’a pris un peu au hazard ce truc …
Bon.. ben… c est parti!
Et là, deuuuuux heures de montée uniquement avec des MARCHES (pour les non connaisseurs, c’est beauucoup plus dur avec marches!!) . Au bout d’une demi heure, t’es déjà au bout de ta vie (enfin, surtout moi!) et tu te dis  » nan mais c est pas possible, ça peut pas durer 2h, C EST PAS POSSIBLE »   mais si si, ça continu, l’escalier sans fin.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
au début, c’est tranquille
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
ba, c’est que quelques marches
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
il commence à faire chaud
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
putiiiinnn
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
ça n’en fini plus…
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
AAAHHHH

Au bout d’une heure et demie, tu crois mourir à chaque virage, quand tu vois que t’es pas du tout au bout! Les marches sont en pierre, uniformes et mal faites. Le pire du pire, c’est d’être au bout de ta vie alors que Pierre, lui, gambade devant toi, prend une photo d’une chenille en t’attendant, ou dit machinalement un bout de deux heures  » je commence quand même à avoir les mollets qui tirent ».
Merci quoi.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
la fameuse chenille

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
En plus, tu montes en plein brouillard! Tu montes pour rien voir! Heureusement, j avais UNE motivation au bout, une surprise de Pierre!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
on souffre tous !

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
on y est presque!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
ça se dégage

Au bout de 2h, victoire, Pierre m annonce qu’on voit le bout du tunnel! On la fait! En haut, une petit plate forme, tout le monde assis ou allongé reprend son souffle. Un nuage passe et là, soudain, touuuut en bas, en tout petit, tu vois le Machu Pichu! Autour, les différentes vallées et les nuages qui passent, à pleine vitesse , au dessus de toi. C est incroyable!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
mais ou est le Machu Pichu?
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
on commence à l’apercevoir !
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
l’autre côté de la vallée
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
hiiii le MP ! A ma gauche !
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
eheheheh

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On y reste 1 heure, on se repose, et a la fin, j’ai ma surprise: Pierre me demande en mariage !! Ahahaha oui oui, vous avez bien entendu! Il voulait, depuis la prévision de notre voyage, faire sa demande ici!

Ensuite, le site ferme, il faut amorcer la descente..
Bon ben 1h30 de descente …

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
maintenant, tout est bien dégagé

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
les vallées en fond sont magnifiques
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
on été là haut!

Puis on profite du reste de la journée, calés sur la pelouse, à regarder et s’imprégner de ce site superbe. Le temps s’améliore de plus en plus, les guides avaient raison! On a même le droit à un rayon de soleil avant de partir!

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA
On rentre a 17h, crevée mais heureux! C’était une journée magique!
Retour en train le lendemain matin, on s’émerveille encore de la vallée…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
le train à même la rue
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
le marché d’Agua Caliente

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Retour à Cuzco, où on decide d’y rester encore un peu afin de visiter les sites de Maras et de Moray.
Mais ça c’est pour un autre article!

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s