Le Lac Titicaca

 

En route !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Au loin, une petite île Uros

On arrive sur notre petite îlot spécial touriste. Je suis un peu déçue… on n’est pas dans le village, mais sur une île fait exprès pour accueillir et expliquer aux touristes de passage.

Mais bon, c’est quand même intéressant. On nous explique tout le processus de construction et on embarque sur un bateau traditionnel en jonc local.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
notre embarcation en jonc local
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
notre hôtes de l’îlot

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Bien sur, on peut acheter de l’artisanat sur place!

On reprend les flots, direction l’île d’Amantani, où notre famille d’accueil viendra nous chercher. Le bateau ne va pas très vite, on met plus de 3h ! Mais qu’importe, on a rencontré d’autres tourdumondistes ( oui, c’est comme ça qu’on s’appelle!!) Français, hyper sympas. On passe ces 3h à raconter nos parcours, et nos aventures. On est soulagé de rencontrer, enfin, des gens comme nous, à peut près le même âge et qui ont la même manière de voyager. Comme on doit se regrouper pour les familles, on décide de rester ensemble pour la nuit.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
petit chemin jusqu’à notre nouvelle maison

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
le costume traditionnel sur l’île d’Amantani

Une fois installés, on repart, direction le centre du village, retrouver les autres pour marcher jusqu’au deux sommets de l’île. L’un est dédié et PachaMama ( la terre mère) et l’autre à PachaTata ( la terre père) avec des temples incas.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La place du village

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tout autour, des cultures en étages avec délimité par des petits murs en pierre. C’est très beau !

On avoisine les 4000 mètres ! on marche lentement pour pouvoir parler et marcher en même temps et ne pas galérer à cette altitude.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
dentelle de pierre

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
PachaMama

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
une porte du soleil
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Amandine et Pablo

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au retour, on fait une pose face à « l’épicerie » du village. C’est ici que tout se passe ! on assiste à des scènes étranges… les hommes s’échangent sous nos yeux des feuilles de coca, bien rangées dans leur petit sac multicolore, papotent, puis repartent, chacun de leur côté.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
trop la classe leur sacoche !

On apprendra par la suite qu’il s’agit d’un protocole de politesse, seulement entre hommes mariés,  pour se saluer mutuellement.

En réalité, la pochette portée en bandoulière est tricotée par la future épouse qui l’offre le jour des noces à son mari.

Les femmes, quant à elle, passent leur temps à filer la laine, tout en marchant, avec leur fuseau. Elles l’ont toujours avec elles.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
ici, c’est la mode du bonnet multicolore (c’est aussi utile pour ceux qui ont perdu leur sacoche à coca…)

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

La journée a passé vite, il est déjà plus de 18h! on s’installe dans nos chambres, et bientôt, on nous annonce le repas servis.

Au menu, une bonne soupe de quinoa avec légume, puis pomme de terre et maté de coca ou de moña ( autre herbe très bonne pour l’altitude qui a un peu le goût de la menthe poivrée)

Il est de coutume de venir avec des cadeaux afin de remercier les habitants pour leur hospitalité. Comme on se doutait qu’il y aurait des enfants, on avait pris un cahier de dessin et des crayons de couleur. On a fait mouche !! J’ai dessiné ce que voulait la petite fille, puis elle a passé la soirée à colorier! J’ai donc dessiné une maison, un poulet, un cheval et… un cochon d’inde bien sur !! Elle était trop contente !

P1270048

Puis, est venu le temps de nous préparer, pour la grande soirée inter-touriste-habitant ! On a mis nos plus beaux habits locaux, et on est parti danser !

Pierre à mis un poncho et un bonnet, quant à moi, j’ai eu un chemisier brodé, une jupe et une grosse ceinture. Et pour finir, le grand châle noir brodé. Ce châle a également pour fonction de montrer le statut de la femme : mariée, veuve, célibataire.

P1270050P1270055

Dans la salle des fêtes, un groupe de musique jouait des airs typique péruvien (mais pas ocarina).

La danse est assez simple, c’est une grande farandole endiablée.

On a bien rigolé !!

P1270059P1270060P1270070

Le lendemain, il faut déjà se dire au revoir… On part rejoindre le bateau.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Trois autres heures de bateau suffiront à nous amener sur une autre île : Taquile.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le paysage est magnifique, on se croirait en Sardaigne !

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ici aussi il y a de forte tradition : celle du bonnet.

Et on ne rigole pas avec ça !

Décidément, les hommes sont mis à contribution pour des taches que l’on supposerait réservées aux femmes.

Dès leur plus jeune âge, ils s’exercent à tricoter leur propre bonnet avec une maille particulièrement fine et serrée.

Il y a même des concours chaque année et le gagnant est celui qui a tricoté le bonnet au travers duquel l’eau ne passe pas (ou passe le moins).

Il y a un code couleur qui permet immédiatement de connaître le statuts social et/ou matrimonial de l’individu.

Par exemple, les hommes qui portent un bonnet blanc et rouge signifie qu’ils sont célibataires.

Toutefois, même l’inclinaison du pompon a une signification.

Ainsi, un pompon incliné vers l’arrière, signifie que le célibataire est satisfait de sa condition et qu’il ne recherche pas l’âme soeur.

Un pompon incliné vers la droite signifie qu’il est à la recherche active d’une partenaire.

Les hommes mariés, quant à eux, portent un bonnet rouge.

Enfin, les chefs de villages portent un chapeau noir.

Au delà du concours annuel du meilleur bonnet dont la réalisation peut prendre plusieurs mois, il s’agit d’un véritable enjeu. En effet, un prétendant se doit de présenter un bonnet impeccablement réalisé à celui qui sera son beau père; ultime juge de la qualité de l’éventuel gendre…

Autant dire qu’il y a une sacrée pression à réaliser un bonnet nickel!

J’ai donc demandé à Pierre….. naaaann je déconne !

J’ai pas osé trop les prendre en photos, mais voilà ce que ça donne !

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le petit village est très sympas ! Tout est calme et serein…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il est l’heure de rentrer à Puno, on amorce la descente vers l’embarcadère.

Cette partie était magnifique, avec le lac et les portes du soleil.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Arrivés en bas, j’avais (Pierre) qu’une envie, me tremper dans le Lac. Je me disais qu’au pire ce serait aussi froid que le Loch Ness au mois de Mai (je ne crois pas que je recommencerai cette expérience en Ecosse).

Il faisait super beau, l’eau était claire et invitait à la baignade.

Ni une ni deux, en caleçon et hop je prends la température. Franchement, je m’attendais à bien plus froid!

Je n’ai donc pas traîné à faire quelques brasses à 4000m d’altitude.

Que du bonheur, l’eau était finalement si bonne que j’y suis retourné une seconde fois.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Maintenant, cape sur Arequipa, la ville blanche, dernière étape de notre séjour Péruvien.

Publicités

Une réflexion sur “Le Lac Titicaca

  1. Que de belles images….et avec vos commentaires …on s’y croirait presque ……ah…ben non finalement je suis a la maison et c’est l’heure de partir bosser…….:-(….
    Qu’est ce sui va etre le plus marquant pour vous dans ce voyage .? Toutes ces paysages magnifiques et si variés , lew rencontres ( pas si faciles visiblement mais qu’on apprecie d’autant plus j’imagine) ou ce que vous partagez tous les 2 en partageant une aventure extra -ordinaire et en faisant du 24h sur 24 ensemble sans pouvoir dire …bon je vais faire un tour voir les copines ?
    en tout cas ,super tous vos recits …merci et merci pour votre carte de l’ile de paques bien recue…nous on va bien …on fait quelques travaux en ce moment a la maison , on vient de s’acheter un nouveau vehicule utilitaire pour pouvoir partir facilement faire des virees avec nos velos ,le we prochain on va profiter du pont pour aller au mas…la vie est belle ici aussi ….
    Je vous embrasse bien bien fort tous les 2 et j’imagine que ce n’est pas la peine de vous dire …profitez bien…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s