Tahiti, l’incontournable

Tahiti, c’est notre dernière étape Polynésienne. On a trois petits jours pour découvrir l’île. Pour cela, on a trouvé un super Airbnb, vraiment pas cher. A peine 20 euros ! On comprend mieux plus tard, chez Véronique c’est un peu comme un couchsurfing. Elle est vraiment surprenante ! Elle a débarqué ici, avec sa fille de 13 ans, sans un sous ( juste 600euros!). Il fallait à tout prix qu’elle trouve un boulot, elle a cherché partout et elle a trouvé : prof dans un lycée technique sur les techniques de peinture en bâtiment ( elle est architecte de formation… ça l’a un peu aidée). Du coup, maintenant elle loue une maison et se régale à Tahiti. Son profil atypique nous épate. On rencontre des amis à elle pendant un apéro ou nous sommes gentiment convié. Un couple de retraité qui voyage dans un voilier dans les îles, et un autre couple, avec deux grands enfants, eux aussi sur un bateau.

On hallucine encore plus. Avec eux, on parle normalement d’une autre vie. Une vie ou tu abandonnes tout et ou tu pars. Une vie où vivre avec deux enfants sur un bateau est possible. Une vie ou tu débarques à Tahiti et où tu t’en sors. Ca nous change de notre image -études-boulot-maison-enfant.

Hummm…oui… Vivre en Polynésie… Ça peut vraiment être bien!

On part explorer l’île. Et on s’arrête dans un jardin aménagé avec plein de plante. c’est superbe !

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Puis on s’arrête sur une plage de sable noir. La passe laisse rentrer de bonnes vagues. Et oui, à Tahiti, tu peux trouver des vagues de reef et aussi des vagues de beach break. Il y a du monde, mais aussi plusieurs lignes de superbes vagues. Tout le monde est servi.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Deuxième jour : Youhoo!!! Aujourd’hui, on va a Teahupoo!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
les grands gagnants

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Bon, je n’ai pas de planche avec moi, on en trouve difficilement sur les îles et c’est aussi le cas de Tahiti. Je veux juste aller voir la vague mythique. Je l’aie vue des centaines de fois en vidéo, le spot est superbe, cette partie de Tahiti, plus précisément Tahiti hiti est magnifique, l’île est très accidentée et donne sur une vague ravageuse.

Je sais que les conditions ne sont pas extrêmes aujourd’hui et ce d’autant plus que nous ne sommes pas dans la période des grosses houles venant du Sud.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
au loin, le fameux spot!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
la plage n’est pas de toute beauté
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
la droite 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mais ce n’est pas grave, on va tout de même y aller, je veux voir comment ça marche.

On va prendre un taxi boat qui nous emmènera à la bouée d’amarrage pendant environ 1 heure.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Comme convenu, on retrouve Sandy à l’embarcadère, elle connaît bien la passe, elle même et ses frères surfent ici.

C’est super, car c’est une mine précieuse d’informations tant sur Tahiti que sur le spot.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Sandy

Après quelques minutes de navigation, on arrive enfin à la bouée. On voit déjà la houle qui rentre et se forme sur le reef. Ce n’est pas très gros, pour un peu, je regrette de ne pas avoir de planche. Je n’ai jamais eu la prétention de surfer Teahupoo, mais là, ça peut passer. D’autant que ce n’est pas nécessaire d’aller la chercher trop à l’intérieur, donc le risque de se ramasser sévère sur le reef est bien diminué.

Il y a quelques gars à l’eau, c’est une belle aubaine car ça permet d’avoir une échelle de de mieux se rendre compte de la vitesse et de la manière dont la vague jette.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je me retourne et là encore, je suis émerveillé, j’aime tellement cette partie de l’île, ces pics accidentés séparés par des vallées verdoyantes. Les contrastes de couleurs sont saisissants. Je ne me lasse pas, c’est vraiment un moment exceptionnel. le cadre, la vague, tout à un caractère propre et insuffisamment descriptible.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sandy n’est pas regardante et on reste bien plus de temps que ce qui était convenu, ce qui me ravit encore davantage.

L’après midi, on part sur les recommandations de Sandy faire la marche des 5 cascades.

Il fait très très chaud, tout est moite, on marche à moitié dans la boue, dans la jungle, mais c’est beau.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

On passe devant des petites cascades jusqu’à arriver à une plus grande. Elle est parfaite, magnifique !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il y a un petit bassin, pas trop profond pour se baigner. Pile la taille d’une grande baignoire!! ahahah j’adore !! Encore un rêve se réalise : me baigner sous une cascade sans personne, complètement perdue !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On se régale !

On fini note tour de l’île. Et là, on s’arrête à l’entrée de Papeete : il y a une énorme fresque de graff ! elle est superbe ! Obligé de vous montrer ça !

2016-04-11 17.27.242016-04-11 17.24.442016-04-11 17.23.07

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Puis on regarde le coucher de soleil sur Mooréa. Notre dernier…. Demain, on s’envole pour la Nouvelle Zélande.

 

 

2016-04-11 17.46.322016-04-11 17.47.41

Publicités

Une réflexion sur “Tahiti, l’incontournable

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s