Guilin, pics karstiques et scooter green

On arrive a Guilin, mais le voyage en bus a été un peu plus long que ce que l’on pensait.
Au début on évoluait sur une belle autoroute, mais cela n’a duré qu’un temps. En réalité l’autoroute n’est pas terminée, donc on a du prendre la route à flanc de montagne pour rejoindre la ville.

Il fait très chaud et humide et heureusement, il ne pleut pas à notre arrivée. C’est la fin de l’après-midi lorsque l’on arrive. On apperçoit déjà quelques pics karstique haut est rond derrière les buildings. On ose imaginer le petit village que ça devait être avant…On tente un backpacker vu sur internet la veille qui à l’air pas mal…

Coup de chance, il y a des places disponibles!  Elle est bien située, proche du parc avec les pagodes. Les chambres sont juste parfaite! On hallucine du rapport qualité/prix! Pour 17 euros, on a une chambres de 20m2, bouilloire, thé, café, salle de bain privée avec shampoing, savon, peigne, rasoir, brosse à dent…clim, service de laverie gratuite..et…retransmission de l’EURO s’il vous plait…just whoua! On n’était plus habitué à autant de luxe! On hésite même à ne pas rester une nuit de plus avant de rejoindre la petite ville de Yangshuo… mais nan, l’appel de la campagne est plus fort!
On visite en soirée le quartier assez animé ainsi que le parc avec les pagodes. Il y a aussi un grand marché de nuit.On peut y manger de tout ( enfin… de tout en chinois!) on voit plein de choses bizarre comme des choses qui ont l’air super bonne! On commande un peu de tout, brochette de viande, melon, ananas remplie de riz cantonnais.. c’est super sympas!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
brochettes
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
ou huitres gratinées

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On est surpris de voir tant de monde et tant d’énergie. Il y a même la projection d’un vieux film sur une petite toile en bordure du parc.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
la rue commerçante de Guilin

On est plusieurs fois interpelés par des adolescents dont les professeurs les invitent a discuter en anglais avec des étrangers.
Comme très souvent, ça se termine par la photographie au moyen de leurs téléphones portables.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
avec nos élèves Chinois!

Il m’est arrivé à d’autres occasions de sentir quelque chose dans mes cheveux et en me retournant, de voir une personne toute troublée, pouffant de rire après m’avoir touché les cheveux. (Généralement les gens nous demandent au préalable si on accepte d’être pris en photo avec eux.)

On se ballade ensuite jusqu’au parc et à son étang pour voir les fameuses pagodes de la Lune et du Soleil ( je vous laisse deviner lesquels!) et le sur-éclairage chinois traditionnel!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La journée du lendemain, on prépare notre séjour à Yangshuo + blog+ mails importants en attendant d’aller prendre le bus en fin d’après-midi. Yangshuo est une « petite » ville le long de la rivière Li entouré de pics. Cependant, cette petite ville a déjà bien évolué, c’est pourquoi, on préfère se perdre encore plus en allant dans une bourgade à côté du petit village… ahahaha!

En principe il y a seulement 1h20 de trajet. Mais il nous faudra 2 bonnes heures tellement la route est mauvaise. Celle-ci est en rénovation, mais plutôt que de faire les travaux par tronçons, c’est toute la distance qui sépare les deux villes qui a été décroutée et se résume en un champ de nids de poules, ou d’autruches…
Arrivés a Yangshuo, il nous faut encore trouver un taxi pour rejoindre la pension qui est à l’extérieur de la ville dans une zone non desservie par les bus.
Mais ce sera facile de trouver le taxi et de négocier la course pour presque rien. On se débrouille pas trop mal, on est plutôt bien rodés désormais.

On arrive dans un petit village, il fait nuit, mais déjà, on apperçoit les grosses masses montagneuses s’élever autour de nous! vivement demain matin!

On s’installe dans la chambre, encore une fois, les prestations sont exceptionnel pour le prix. Le personnel est super sympa, parlant un anglais aléatoire, mais on parvient bien à nous faire comprendre.

On est tout seul dans la guesthouse… elle est super et avec une belle vue !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
un billard en amoureux!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
le jardin
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
la terrasse
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
et la vue de notre chambre

Ils ont des vélos à disposition ainsi que des scooters électriques. C’est surprenant à quel point le deux roues électrique est rependu. On en avait déjà vu beaucoup à Guilin, mais là, tout le monde ne se déplace qu’au moyen de se scooter Green !! ( autant vous dire qu’on est surpris de voir ça en Chine!)

Le lendemain, en sportif convaincus, on décide de partir à vélo pour se perdre dans les environs, au milieu des collines calcaires, en longeant la rivière. Ce n est pas si évident, car il y a très très peu d’indications et les ponts qui enjambent la rivière sont invisibles.

Il fait un soleil de plomb, mais on se réjouit du paysage et de la sérénité environnante; troublée un instant par un bruit assez distinct qui signale l’éclatement du pneu…
Dommage…
Une fois revenue à l’auberge, on se rend compte que la balade a été plus éprouvante que prévu, Célia a une insolation, on est globalement hyper crevé! ( Quelle idée de sortir faire du vélo à 11h du matin par 35°, sans crème solaire et chapeau, hein????) On prévoit de ressortir, mais quand il fera moins chaud et ce coup ci, motorisés Green s’il vous plait!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
notre scooter green !

En effet, le scooter électrique, ça change tout!
C’est très tranquille, certes au plus rapide tu atteins les 50km/h en descente, mais ça a le mérite d’être silencieux et dans un endroit pareil c’est vraiment appréciable. Les paysage karstique défilent sous nos yeux ( ou plutôt au dessus!) . Il y a de magnifique reflets avec les rizières, où le paysage se dédouble.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un petit point négatif, l’autonomie de l’engin qui peut t’obliger à t’arrêter de temps a autre pour recharger où tu peux (commerçant, particulier…)  ça a un côte convivial.

Avec le scooter, on peut pousser plus loin l’exploration et on se retrouve dans des endroits où les locaux ne croisent ou n’ont jamais croisé des visages pales au long nez.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
c’est fini le temps du pêcheur avec son cormoran…
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
petit village entre les pics

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mais le meilleur moment … c’est bien le couché du soleil… En deux jours, nous n’en avons pas eu des « extraordinaires » mais des pas mal non plus… je vous laisse découvrir :

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Comment ça on n’est pas tout seul? Ah oui c’est vrai, on est en Chine!! ^^

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le lendemain, on repart à bord de notre super scooter, chargé à bloc !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Mais quel classe!

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

On se pose le temps d’un dernier couché de soleil, les couleurs changent sur le fleuve….

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après l’exploration du côté campagne, on part diner en ville, à Yangshuo.

Là ce n est pas du tout la même ambiance. Ca grouille de monde, c’est la cohue, bruyant, lumineux, de nombreuses échoppes, il y en a pour tous les goûts.

Plus tard, on reprend le scooter pour rentrer et on s’aperçoit vite que l’on arrivera pas  à la guesthouse, le tableau de bord clignote dans tous les sens, dès que l’on peut on coupe les phares pour gagner quelques précieux mètres.
On est tout de même visible car par défaut il y a un feu de signalisation qui s’allume a intervalle régulier et à chaque fois avec une couleur différente; un vrai scooter discothèque!
On est entre 15 et 20km/h, jusqu’à ce que la machine renonce à continuer d’avancer. Heureusement, on a bien géré l’énergie et il reste seulement quelques centaines de mètres pour arriver.

Le lendemain, on repart pour Guilin, on doit récupérer nos gros sacs à dos laissé à l’auberge de jeunesse, puis aller prendre notre avion pour Kunming.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s